Secourisme

En formant le plus grand nombre possible de travailleurs et de citoyens au secourisme plusieurs objectifs sont poursuivis :

  • Améliorer l'efficacité du secours à la victime en cas d'accident ou de malaise

  • Modifier le comportement des travailleurs et des citoyens face aux risques qui les entourent

  • Faire participer les travailleurs et les citoyens plus directement aux actions de prévention.

  • Répondre à une obligation légale : l’article 223-6 du Code pénal invite à porter secours à toute personne en danger, sans mettre en danger sa propre vie.
 

 Formation secourisme

Dorénavant, chaque élève devient un citoyen de sécurité civile à part entière et reçoit une formation, qui en cas d’accident, lui permet de mettre en œuvre une action d’assistance à personne en réalisant les gestes de premiers secours (Décret n° 2006-41 du 11 janvier 2006, Circulaire du 24 mai 2006).

Dans les entreprises, le code du travail, aux travers, de ces articles R4224-15, R4141-17, R4532-67 imposent la formation des secouristes.

Qu’il soit titulaire du certificat de Sauveteur Secouriste du Travail (SST), ou du certificat de compétence en Prévention et Secours Civiques-Niveau 1 (PSC1). Le secouriste présent, dés les premiers instants qui suivent le malaise ou l’accident, pourra mettre en œuvre des techniques de premiers secours, et des gestes d'urgence capables d'éviter une aggravation de l’ état de la victime, voire même de l'améliorer.

Ce premier maillon de la chaîne de secours sera vraisemblablement un collègue de travail de la victime, un parent, un voisin qui aura le mérite d’être là et d’intervenir.

Vous serez peut être le premier maillon de la chaîne de secours.

Pour espérer être efficace, il est indispensable que l’ensemble de nos concitoyens soient formés aux bases du secourisme.

Cette formation permet à tout citoyen de faire alerter les secours spécialisés, de leur transmettre les informations nécessaires et suffisantes pour qu'ils puissent organiser leur intervention et agir de la façon la plus appropriée à la situation d'accident et à l'état de la victime.